THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Süley
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mer 6 Avr - 2:18

Q'uand l'Eglise catholique met en avant le patrimoine chrétien de l'Europe et qu'elle revendique avoir construit l'Europe dans son identité culturelle originelle, Elle suscite, malgré tout l'apport incontestable qu'elle possède, le réveil de mémoires religieuses concurrentes ou souffrantes, de la part des Orthodoxes, des Protestants ou des Juifs.

Elle fait également réagir la communauté intellectuelle qui, à l'instar du philosophe Husserl, conçoit l'Europe comme l'espace réalisé de l'esprit critique non religieux. Revendiquer des racines musulmanes pour l'Europe susciterait un tollé beaucoup plus grave.

En appeler à l'histoire pour justifier d'une position à maintenir ou à acquérir, engendre des querelles stériles, des débats glissants où les mémoires antagonistes se mobilisent, alors que le système même de l'intégration européenne permet de les éviter.

Car l'Europe dans son système juridique actuel et futur, dans le cadre de sa Constitution, dépasse la question de l'ancienneté, de la majorité et de la minorité. Elle propose à tous participation et contribution. Et l'Islam a, avec l'Europe, la chance de pouvoir s'organiser sur un modèle qui n'existe pas ailleurs, celui du regroupement de ses diversités planétaires, de son Orient à son Occident, de son Sud africain à son Nord turcophone.

Jamais l'opportunité d'une telle rencontre transversale et transnationale, dans un cadre complètement pacifique, n'a eu lieu dans l'histoire musulmane. Et cette rencontre, si elle est clairement vécue comme telle, si elle s'organise dans des instances fédératives et représentatives à l'échelle du continent, permettra à la fois à la diversité de l'Islam de se continuer, et à la fois à cette diversité de s'européaniser c'est-à-dire de se dépasser dans le sentiment d'une véritable communion.

L'urgence de l'Islam aujourd'hui est de se retrouver et de s'accepter comme pluriel, pour faire front à la chape complexe des téléguidages étrangers, où les pays d'origine entendent utiliser le sentiment d'appartenance à leur profit, à la chape d'une lecture fixiste qui veut unifier artificiellement cette religion dans une centralité imaginaire, au profit d'un pays aux complaisances contradictoires, et pire encore à la chape mortelle de terroristes mondialisés, qui tétanisent les médias et rendent coupables tous les musulmans.

L'Islam européen peut gérer sa diversité européenne en interne, selon un processus d'organisation démocratique libératoire.
Ce que l'Islam européen va gagner dans le processus d'intégration en cours, c'est sa propre possibilité à exister comme religion autonome dans un vaste ensemble démocratique.

Avec l'Europe, l'Islam ne peut plus être utilisé comme opium du peuple ni comme solution facile à la misère et à l'incompétence, sur le dos de coupables désignés.
Dans le processus dialogique européen, consensuel et toujours porté à l'amélioration, la chance de l'Islam est double : tout d'abord sa tradition d'effort interprétatif se trouvera valorisée et stimulée, et enfin son insertion dans la mondialisation se transformera en participation positive, où chaque partie est amenée à contribuer à la pérennité d'un système pacifique.
L'apport des religions et de l'Islam à l'Europe :
Dans cette Europe qui se consolide et s'élargit, les religions accompagnent le mouvement.

Elles sont appelées à une attitude à la fois prospective et critique dont la légitimité est leur plénitude de sens.
Rendues incapables d'imposer au droit commun leur propre normativité et leur vision morale, elles n'en ont pas moins le grand pouvoir d'interférer, de proposer et de donner du sens. Elles restent source de sens, dans un espace qui se veut raisonnable.

L'Islam dans cette posture, a une grande responsabilité. Toute sa diversité n'altère en rien la profondeur de ses valeurs universelles, le respect de la vie humaine, le respect de la famille comme lieu de transmission, de protection et d'amour, le respect de l'ordre public et le devoir justice. Avec les confessions chrétiennes, l'Islam partage le sens du bien commun à atteindre, le sens de la solidarité et de la redistribution, le souci de soulager les souffrances et la misère.

Sur les valeurs de miséricorde, d'altruisme, d'hospitalité et de fraternité, la tradition musulmane a une longue expérience qui ne peut que s'épanouir dans cet équilibre politique, tendu à préserver une vie collective harmonieuse, où les intérêts particuliers et les revendications catégorielles sont dépassés.
A la condition que l'Islam accepte, comme d'autres religions, de vivre dans un système juridique qu'Il n'inspire pas directement, et dans lequel nombre de lois et de philosophies sont contraires à sa loi transcendante, il Lui reste le meilleur de l'esprit religieux, c'est-à-dire l'interpellation critique et la participation sincère.

S'il l'accepte, s'il accepte que ses adeptes deviennent ou restent musulmans, non par crainte ni contrainte, mais par conviction profonde - ce qui l'oblige à admettre la distance ou le détachement de certains d'entre eux- alors l'Islam sera une force vive de la cohésion européenne.

Ainsi vécu, Il sera aussi un exemple et une force d'attraction pour les pays limitrophes ou plus lointains dont les populations sont musulmanes. Il pourra tordre le cou aux prophètes de malheur qui veulent que l'incompréhension triomphe et que chacun ne défende que son intérêt. L'Europe, reconstruite sur les ruines d'une guerre abominable il y a 50 ans, agrandie sur les ruines du communisme, est la preuve que la politique internationale n'est pas la gestion au coup par coup du chaos que l'on provoque, mais qu'elle est une volonté politique.

De même, l'Islam de demain en Europe, sera la preuve que le choc des civilisations n'est qu'une prison idéologique, démentie dans la réalité par une société européenne pacifique qui travaille chaque jour à sa sauvegarde.
http://www.lematin.ma/journal/article.asp?id=natio&ida=46150
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakannibal
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Age : 40
Localisation : Au milieu, au-dessus
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Dim 17 Avr - 19:10

Tout ça c'est bien beau, tout comme il est beau de rêver, mais les diffiultés ramènent vite à la réalité du triste constat que les choses sont complexes de par la profondeur des sentiments de peurs et d'incompréhensions. Ces sentiments vont-ils l'emporter sur l'ouverture et le dialogue sincère ? A chacun de d'abord poser la question à soi-même...

_________________
Ton coeur est libre, trouve le courage de le suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hakannibal.skynetblogs.be
Aurelien
Invité



MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mer 27 Avr - 19:04

We're talkin' about Europe ! Not a bunch of fondamentalists anti human rights ! EUROPE HAS TO BE SECULAR !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Çökelek
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux
avatar

Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Dim 1 Mai - 14:21

Aurelien a écrit:
EUROPE HAS TO BE SECULAR !!!!

Justement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mar 3 Mai - 11:29

Pour ce qui est de la notion d'"héritage", je l'ai toujours trouvée ridicule. L'Occident n'a pas tout pris des Grecs et des Romains, et ce qu'il en a gardé, il l'a bien transformé. On mélange trop souvent identité et patrimoine.

N'oublions pas non plus l'héritage païen de l'Europe chrétienne, dans les pays slaves, chez les Vikings (Kiev, Normandie, ...) !

Pour ce qui est de l'Islam, il est temps d'en finir avec une certaine mentalité tribale qu'on retrouve encore chez les jeunes d'aujourd'hui (et pas seulement Musulmans d'ailleurs). On ne fait pas une Communauté avec des tribus ou des clans, que je sache ! Je suis estomaqué quand j'entends parler d'"appartenance" religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Toxik
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
avatar

Nombre de messages : 1712
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mar 3 Mai - 13:46

Faj a écrit:
Pour ce qui est de la notion d'"héritage", je l'ai toujours trouvée ridicule. L'Occident n'a pas tout pris des Grecs et des Romains, et ce qu'il en a gardé, il l'a bien transformé. On mélange trop souvent identité et patrimoine.

N'oublions pas non plus l'héritage païen de l'Europe chrétienne, dans les pays slaves, chez les Vikings (Kiev, Normandie, ...) !

Pour ce qui est de l'Islam, il est temps d'en finir avec une certaine mentalité tribale qu'on retrouve encore chez les jeunes d'aujourd'hui (et pas seulement Musulmans d'ailleurs). On ne fait pas une Communauté avec des tribus ou des clans, que je sache ! Je suis estomaqué quand j'entends parler d'"appartenance" religieuse.

Cool gauche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mar 3 Mai - 14:44

Cool gauche pour l'héritage de l'Occident, le paganisme, ou le tribalisme ?
Ou les 3 ? (il m'est pour l'instant interdit d'envoyer des msg privés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Toxik
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
avatar

Nombre de messages : 1712
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mar 3 Mai - 15:07

Pour le confessionalisme ambiant de tout bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mar 3 Mai - 16:24

La confusion entre "appartenance religieuse" et croyance subsiste encore et toujours. Comme s'il suffisait de "naître dans une religion" pour être croyant... Comme s'il suffisant de naître dans une école pour être diplômé ...

Des Africains croyaient que j'étais athée parce que je ne partageais pas leur "enthousiasme religieux" : cas de nombrilisme aigu.

Et ne parlons même pas du lien entre croyance et mode de vie ! Je me demande comment réagissent les Turcs (je vous le demande !) quand ils voient des "compatriotes" s'arabiser, se bédouiniser, pour des raisons dévotionnelles.

On confond encore inspiration (du Prophète et autres personnages emblématiques), et imitation. Même l'éducation est souvent réduite à de l'imitation : "faites comme moi, suivez mon exemple".

Heureusement qu'un certain mysticisme, ésotérisme se répand en parallèle, mais accessible aux gens les mieux éduqués. Je suis consterné de voir des jeunes croyants qui ne "peuvent" lire qu'un seul livre (Testament, Coran), et encore : on se le fait souvent lire par d'autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Toxik
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
avatar

Nombre de messages : 1712
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mar 3 Mai - 22:25

Faj a écrit:
La confusion entre "appartenance religieuse" et croyance subsiste encore et toujours. Comme s'il suffisait de "naître dans une religion" pour être croyant... Comme s'il suffisant de naître dans une école pour être diplômé ...
Comment ne pas parler d'appartenance religieuse quand la confession revet un caractere quasi hereditaire , pourtant la religion ne se transmet pas par le sang , elle n'est meme pas culturel , puisqu'il suffit que les parents changent de religion pour qu'il en soit de meme pour leurs enfants..
La religion fait partie du maillon identitaire , donc surligné et mise en evidence pour une grande majorité et fait partie de la vie intime pour d'autres.
Ce que je trouve de dangereux dans la revendication exageré de la chose , idem pour la revendication d'une ethnie ou d'une particularité, c'est le phenomene communautaire , repli sur soi , rejet de ce qui est different , rejet de l'Autre.

Citation :
Des Africains croyaient que j'étais athée parce que je ne partageais pas leur "enthousiasme religieux" : cas de nombrilisme aigu.

Et ne parlons même pas du lien entre croyance et mode de vie ! Je me demande comment réagissent les Turcs (je vous le demande !) quand ils voient des "compatriotes" s'arabiser, se bédouiniser, pour des raisons dévotionnelles.
L'arabisation est un phenomene , a mon avis , propre aux turcs de france . Honnetement en Turquie , "arap gibi" (comme un arabe) est loin d'etre un compliment. (c'est choquant je le sait , mais tout le monde a deja entendu cette expression).
D'ailleurs meme sur les questions religieuses , l'ecole hanefite turque se revendique non-arabe parfois litteralement "anti-arabe". (il n'y qu'a lire la litterature de la droite religieuse , exemple les editions Timas, Ihlas ou Hakikat , ou les auteurs comme Ahmet Gunbay Yildiz , Hekimoglu Ismail , ismail hami danisment , pour y voir une vision religieuse tentant non sans degat de rendre hommage à un islam non-arabisé)

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mar 3 Mai - 23:29

Mais ça devient délicat au moment de changer de religion, justement. Liberté de pensée, de culte, c'est aussi liberté de changer de religion. Surtout si on l'a pas choisie au départ.

L'arabisation se retrouve dans l'immigration en général, chez les Pakistanais d'ici et d'ailleurs. Je comprends le sentiment des Turcs et Persans. N'empêche, un vrai Bédouin, passant par ici, risque de piquer un fou rire en voyant certains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Toxik
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
avatar

Nombre de messages : 1712
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Mar 3 Mai - 23:39

Faj a écrit:
Mais ça devient délicat au moment de changer de religion, justement. Liberté de pensée, de culte, c'est aussi liberté de changer de religion. Surtout si on l'a pas choisie au départ.

L'arabisation se retrouve dans l'immigration en général, chez les Pakistanais d'ici et d'ailleurs. Je comprends le sentiment des Turcs et Persans. N'empêche, un vrai Bédouin, passant par ici, risque de piquer un fou rire en voyant certains.

Dans son univers interieur, l'individu , pour changer de religion ou ne pas en avoir , n'a pas besoin d'autorisation , ni de l'aval du monde exterieur . La ou les choses se gate c'est dans la facon de "vivre" cette interiorité , cest une autre paire de manche! Il est si facile de devenir chretien quand on est né juif , il est si difficile d'etre reconnu en tant que tel aux yeux des autres ,que ces autres soient juifs ou chretiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   Lun 9 Mai - 18:29

Bien sûr, la reconnaissance des autres. C'est d'autant plus absurde que les "autres" sont nés dedans, et n'ont pas fait d'efforts particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle place pour l'Islam dans la nouvelle Europe ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» Quelle laine pour culotte tricotée maison?
» Chaque chose à sa place pour s'y retrouver plus vite
» Quelle pierre pour problème d'yeux?
» Quelle pierre pour éclarcir la voix ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: ECHANGES DE POINTS DE VUE :: Spiritualité, Traditions-
Sauter vers: