THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sens des responsabilités et générations

Aller en bas 
AuteurMessage
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 44
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Sens des responsabilités et générations   Jeu 9 Avr - 13:38

Je veux parler ici d'une tâche confiée à un enfant par un/des adulte(s), dans le soi-disant but de grandir. Eduquer un enfant passe effectivement par là, mais qu'en est-il des parents ?

Sont-ils à la hauteur ? Ou se débarassent-ils seulement d'une corvée ?


Prennent-ils le temps de communiquer ? Ou c'est pour mieux asseoir leur autorité, si l'enfant échoue ?

Transmettent-ils un savoir, ou c'est juste une tâche à reproduire, comme une machine, qui aigrit plus qu'elle n'aide à construire.

Est-ce pour le bien réel de l'enfant, ou seulement un désir de succession, l'accès à un rang social ?

Perso, je n'ai eu affaire qu'à des courses, l'essentiel des responsabilités, j'ai dû l'apprendre tout seul. Bounce Sinon mon père (travailleur immigré) était plus intéressé par le statut, le confort qu'il identifiait au succès ...

Et vous, comment l'avez-vous vécu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Atesh Ahmedovic
Fidèle Acharné du Kahvé Enigmatique
Fidèle Acharné du Kahvé Enigmatique
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Sens des responsabilités et générations   Sam 11 Avr - 18:19

Question éducation toujours hein. Je ne sais pas comment cela se fait, mais je trouve que dans ma famille on a su grandir intelligemment. Mon père est Routier dans l'Union Européenne, je ne le vois qu'en fin de semaine. Je n'ai presque aucuns souvenir de mon père quand j'étais jeune. Il nous ramener pleins de cadeaux de l'étranger. Avec mon père on ne communique jamais enfin presque, depuis quelques années ça commence petit à petit. Ça doit être parce qu'on a une vision d'une personne étrangère à la famille. Avec ma mère, celle qui nous a éduqué réellement, on est copain copine.

Les gens disent que les enfants sont bouleversé, fugues, prennent de la drogue quand le père ou la mère est absent(e). Je répond simplement qu'ils disent n'importe quoi. Je n'ai eu aucuns soucis. Je parle le turc comme le français, parce que ma mère nous donnait des devoirs en turc lorsqu'on rentrée de l'école après avoir fini les devoirs français. L'éducation est très important, mon père a toujours voulu nous intégrer dans la societé, nous faire français, vivre français, tout en gardant les origines. Je n'ai pas pû, je suis devenue le contraire de ce que mon père voulait, ma chambre a une décoration traditionnelle et je compte accentués la décoration quand j'aurais un travail. Je suis ce que les gens appel, un nationaliste. Oui, j'avoue, j'aime mon pays, mais je ne suis pas un ultra-nationaliste, parce que moi je suis ravis de partager mon pays tant qu'il n'y a pas de risque de puzzle. Mon père nous a éduqué le côté cuisine plutôt, apprendre à manger poliment, être poli, parler poli, il nous a appris à conduire, à faire de la mécanique, à bricoler.

Aujourd'hui je me dis, mais comment et pourquoi nous faire faire ce genre de chose à à peine 10 11 ans ? Faire les courses, tout seul, à vélo, à pied. Chercher des cigarettes pour le père. Des timbres pour la mère. Ramener de la boisson du garage. Alors que moi je me dis que, non, je ne ferais pas ça à mes gosses. Mais quand je reflechis, je remarque que ça m'a vraiment aidé a être "rentre dedans" et moin timide. Je demande ce que je ne sais pas. Mais je ne pourrais jamais faire ça à mon gosse, je suis peut être un homme, mais j'aime mes enfants, même si pour l'instant j'en ai pas. Mon prof de SVT nous avez dis que, il faut déjà aimer vos enfants dès maintenant, pensez à eux. Alors qu'à la base on avait tous 13 14 ans.

L'éducation est très important, l'enfant, doit avoir peur du père, mais l'aimer fort, ne pas avoir peur à mettre des claques et ça à tout âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakannibal
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Age : 41
Localisation : Au milieu, au-dessus
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: Sens des responsabilités et générations   Dim 12 Avr - 22:25

Faj a écrit:
Je veux parler ici d'une tâche confiée à un enfant par un/des adulte(s), dans le soi-disant but de grandir. Eduquer un enfant passe effectivement par là, mais qu'en est-il des parents ?

Sont-ils à la hauteur ? Ou se débarassent-ils seulement d'une corvée ?


Prennent-ils le temps de communiquer ? Ou c'est pour mieux asseoir leur autorité, si l'enfant échoue ?

Transmettent-ils un savoir, ou c'est juste une tâche à reproduire, comme une machine, qui aigrit plus qu'elle n'aide à construire.

Est-ce pour le bien réel de l'enfant, ou seulement un désir de succession, l'accès à un rang social ?

Perso, je n'ai eu affaire qu'à des courses, l'essentiel des responsabilités, j'ai dû l'apprendre tout seul. Bounce Sinon mon père (travailleur immigré) était plus intéressé par le statut, le confort qu'il identifiait au succès ...

Et vous, comment l'avez-vous vécu ?
Les corvées qu'on me confiait, je les accueillais avec une soif d'apprendre (par exemple les travaux de rénovation) ou avec la fierté de me voir confier une responsabilité (courses, service à ma maison, etc). La question de l'entraide aussi était évidente : l'enfant peut se rendre facilement compte que sa contribution à certaines tâches allège le lourd quotidien des parents. Cela ne doit en tous cas pas se faire au détriment des priorités comme les études.

Je dirais que les tâches sont contre-productives quand les tâches sont obligatoires (quand on ne prend pas la peine de développer l'aspect "sens des responsabilités" qui va avec les tâches).

Elles sont en tous cas certainement contreproductives quand elles servent à punir pour des bétises. A la fin de mes secondaires, mes amis organisaient une journée à un grand parc d'attractions. Alors que je n'avais rien à faire, mon père m'a interdit d'y aller avec eux, et pire encore, m'a obligé à aller travailler toute la journée avec lui, pour en plus sur un chantier où il n'y avait aucune tâche pour moi. Sale journée, et je considérais que la mesure était à la limite du sadisme, ou en tous cas bien égoiste ("Toi tu oserais aller t'amuser avec tes amis pendant que moi je travaille ?" m'avait-il dit).




_________________
Ton coeur est libre, trouve le courage de le suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hakannibal.skynetblogs.be
AdemCan
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
avatar

Masculin Nombre de messages : 1288
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Sens des responsabilités et générations   Lun 13 Avr - 15:45

Je n'ai pas besoin de répondre, Ahmedovic et Hakannibal résument bien ce que je pense.
Bien que nous pensons aujourd'hui ne pas vouloir reproduire avec nos enfants les mauvaises expériences que nous avons eu avec nos parents.
Je suis certain que nos enfants nous reprocherons tout comme vous aujourd'hui, des choses que nous n'avons pas su gérer ou des situations ou nous avons mal réagis.
Etre parents n'est pas évident, surtout quand je vois les réaction que je peux avoir avec eux, je me demande ce que j'aurais fait a leur place, nous ne sommes pas forcément toujours "gentil" avec eux aussi. C'est pourquoi j'essaie de ne pas trop les critiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sens des responsabilités et générations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sens des responsabilités et générations
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Théatre des Sens
» Jeux de coopérations
» Bon sens des gosses, Bon sang de gosses
» Des consignes de votes dans tous les sens : ça fait désordre
» Sens de circulation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: FORUMS GENERAUX :: Général-
Sauter vers: