THÉ Et FEU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

 

 L'UE encourage le dialogue avec les nations musulmanes

Aller en bas 
AuteurMessage
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Faj


Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 48
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

L'UE encourage le dialogue avec les nations musulmanes Empty
MessageSujet: L'UE encourage le dialogue avec les nations musulmanes   L'UE encourage le dialogue avec les nations musulmanes EmptyMer 8 Mar - 13:44

L'UE encourage le dialogue avec les nations musulmanes

Résumé:

Sans faire d'excuses pour les caricatures tristement célèbres de Mahommet, les ministres européens des affaires étrangères devraient demander au monde musulman de renforcer le dialogue. Aucun rôle spécifique n'est prévu pour la Turquie.
Contexte:

La publication par le journal danois Jyllandsposten's d'une série de caricatures du prophète Mahommet en septembre 2005 est entrée dans la sphère de la politique européenne lorsque des hommes armés et masqués s'en sont pris, le 30 janvier 2006, à un bureau de l'Union européenne dans la ville de Gaza pour protester contre les caricatures.

Depuis, plusieurs journaux européens continentaux ont publié ces dessins controversés, perçus comme une grave insulte envers l'Islam.

L'incendie des ambassades danoises et les manifestations meurtrières au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ont fait de cette affaire l'un des incidents les plus critiques de ces dernières années et ont fait beaucoup parler d'un éventuel "choc des civilisations".
Enjeux:

L'affaire a mis sur la table la question de la solidarité européenne. Sur le plan commercial, le commissaire européen au commerce, Peter Mandelson, a prévenu l'Arabie Saoudite que tout soutien officiel au boycott de facto portant sur de plusieurs produits danois constituerait une atteinte à l'ensemble de l'UE dans le cadre de l'OMC.

Mi-février, Javier Solana, le Haut représentant européen pour la politique étrangère et de sécurité commune, s'est rendu en Arabie Saoudite, en Egypte, en Jordanie et en Palestine afin de promouvoir le respect mutuel entre l'Europe et le monde islamique. Il a également déclaré que "la liberté de la presse suppose responsabilité et sagesse et doit respecter les croyances et les principes de toutes les religions."

Le président de la Commission, José Manuel Barroso, a souligné que "la liberté de la presse n'est pas négociable. Elle constitue une valeur essentielle de notre société démocratique européenne ouverte."

L'affaire n'implique pas seulement les valeurs essentielles de l'Europe comme la liberté d'expression et l'indépendance de la presse, mais également la question du respect des autres religions dans une Europe multiculturelle.

Les ministres européens des affaires étrangères devraient discuter de cette question lors du conseil Affaires étrangères du 27 février 2006. Selon des diplomates européens, le conseil adoptera une déclaration d'une page qui encouragera le dialogue avec les nations musulmanes et soulignera la nécessité de se tourner vers l'avenir et de mettre fin à cette crise. Les Nations Unies seront également invitées à faire partie du processus.

Cette déclaration ne consistera pas à faire des excuses pour les caricatures, mais encouragera le respect des religions et de la liberté d'expression et condamnera les attaques perpétrées contre les ambassades du Danemark et d'autres nations européennes.

L'effort européen de réconciliation se fera sur le long terme. Contrairement à des rapports de presse initiaux, la Turquie n'est pas pressentie pour jouer un rôle spécial de médiateur. S'adressant à EurActiv, le porteparole du ministère turc des affaires étrangères, Namik Tan, a déclaré : "Le terme de médiation n'est pas approprié", cependant, en tant que membre fondateur de grandes organisations internationales, la Turquie "a pour objectif de contribuer autant que possible à la résolution du conflit, afin d'apaiser les ressentiments de certains".

La Turquie est invitée au Conseil informel des ministres européens des affaires étrangères à Salzbourg les 10 et 11 mars 2006, où le ministre turc des affaires étrangères, Abdullah Gül, doit lancer un débat sur "l'alliance des civilisations", une initiative lancée en premier lieu par l'ONU.


Développements récents et prochaines étapes:

Conseil informel des ministres européens des affaires étrangères à Salzbourg les 10 et 11 mars 2006, au cours duquel les ministres débattront de l'initiative visant à créer une "alliance des civilisations".
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.parsix.ift.fr/
 
L'UE encourage le dialogue avec les nations musulmanes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manque de dialogue
» Un vain « dialogue des religions » ?
» Colloque : Culture du dialogue en Fr et en Tr (30/11-Paris)
» Dites-le avec des fleurs
» Réflexions sur le voile en Islâm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: ECHANGES DE POINTS DE VUE :: Actualité, Politique-
Sauter vers: