THÉ Et FEU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -54%
Smartphone 6.5″ OPPO Reno4 Pro 5G 256Go Noir
Voir le deal
182 €

 

 L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
JacquesBey
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
JacquesBey


Nombre de messages : 233
Localisation : Büyükçekmece
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptySam 19 Mar - 19:15

La question de l'adhésion de la Turquie continue à peser sur la campagne du référendum
LE MONDE | 19.03.05 | 13h00
A 9 heures par e-mail, recevez les titres du journal à paraître l'après-
midi. Abonnez-vous au Monde.fr

Malgré les efforts de l'UMP pour déconnecter ce sujet de la ratification de la Constitution, l'électorat de droite demeure inquiet. Certains élus estiment que cela renforcera le "non"
Sur les marchés, dans les réunions publiques, dans les permanences, c'est la première question qui reste posée aux élus de droite à propos de l'Europe : l'adoption du projet de Constitution, le 29 mai, ouvrirait-elle la porte de l'Union à la Turquie ?

Pourtant, depuis l'entame des négociations d'adhésion avec ce pays, en décembre 2004, et l'engagement favorable de Jacques Chirac, la majorité a bien tenté d'endiguer la montée de l'inquiétude dans son électorat.

L'UMP, sous la direction de Nicolas Sarkozy, s'est prononcée massivement contre l'adhésion de la Turquie, et la Constitution française a été modifiée, afin de consulter la population par référendum pour toute nouvelle adhésion.

Peine perdue, pour l'heure. " La question de la Turquie sera un élément majeur du "non" au référendum", prévient Alain Marleix, député (UMP) du Cantal. "Je sais que c'est dans la tête des gens, et j'aborde toujours le sujet dans les réunions publiques, raconte Pierre Lequiller, président (UMP) de la délégation de l'Assemblée nationale pour l'Union européenne. Sinon ils croiraient que je veux l'esquiver."

A ce rejet, il y a d'abord les "bonnes raisons", selon M. Lequiller. "Pourquoi, après l'élargissement, ouvrir de nouveau l'Union à un grand pays, situé à la fois dans l'Europe et en dehors, alors qu'on a déjà du mal à la faire fonctionner à vingt-cinq ? Les Français s'inquiètent aussi des éventuels nouveaux voisins : l'Arménie, la Syrie, l'Irak", résume l'élu.

"C'est la crainte d'un élargissement sans fin qui domine, avance Axel Poniatowski (UMP, Val-d'Oise). On a le sentiment, aujourd'hui, que l'Europe va trop vite." L'Europe peut être perçue comme un "chantier permanent"et donner le sentiment qu'on est "embarqués dans un mouvement qu'on ne maîtrise pas", affirme François Sauvadet, porte-parole de l'UDF.

"L'ISLAM, EN APARTÉ"

Mais il y a aussi les "mauvaises raisons, un peu cachées", reconnaît M. Lequiller. "Jamais personne ne se lève pour dire qu'il ne veut pas de ce pays parce qu'il est musulman, mais on le devine", affirme-t-il. "Les gens parlent de l'islam, en aparté", relate Isabelle Debré, sénatrice (UMP) des Hauts-de-Seine.

"Pour les Français, les Turcs sont des Arabes, on leur explique qu'ils sont musulmans mais pas arabes, mais ils ne comprennent pas. Ils ne veulent pas qu'on donne le sentiment de financer des mosquées", rapporte M. Marleix. "Dans ma circonscription, le voile est beaucoup porté par les femmes turques, note Irène Tharin, députée (UMP) du Doubs. On ne nous croit pas quand on explique que la Turquie est un pays laïque." L'absence de référence aux racines chrétiennes dans la Constitution renforce ces craintes.

Les images de femmes matraquées par des policiers, lors de manifestations en Turquie pour la Journée des femmes dimanche 6 mars, se superposent à ces préventions. Elles ont marqué à droite, mais aussi à gauche, au sein de laquelle le sujet turc taraude certes moins les électeurs : ceux-ci mettent d'abord l'accent sur le refus du libéralisme et la crainte des délocalisations.

Mais quand la Turquie est évoquée, la question des droits de l'homme et de la femme est toujours avancée pour rappeler le long chemin que le pays doit encore parcourir. "Les choses ne sont pas mûres", résume Michel Liebgott (PS, Moselle).

"RISQUES D'AMALGAME"

Moins interpellé par ses électeurs que la droite, le PS ne tient pas à mettre le sujet à l'ordre du jour. D'autant que la question de l'adhésion ne se posera pas avant une dizaine d'années. Selon Guy Lengagne, maire de Boulogne et député socialiste du Pas-de-Calais, ce sujet serait encore "tabou" au sein du parti. Ce n'est "pas un enjeu, affirme Pascal Terrasse. Pour ou contre l'adhésion, les avis sont très partagés".

C'est donc la droite favorable au "oui", qui va devoir travailler à déconnecter la question turque et le référendum. Son argumentaire est rodé. "C'est en votant "oui" à la Constitution que les Français pourront s'exprimer, le moment venu, sur la Turquie", affirme Luc Chatel, porte-parole de l'UMP.

Richard Mallié, député des Bouches-du-Rhône, lance le mot d'ordre du ""oui" -à la Constitution- pour le "non" -à l'entrée de la Turquie-". "Il est aujourd'hui de -notre- devoir de mettre l'accent sur les risques d'amalgame, dans le mauvais sens, entre l'adoption de ce texte historique et l'adhésion de la Turquie", affirme M. Mallié dans un communiqué. Suite à la révision de la Constitution française, adoptée le 28 février, toute nouvelle adhésion sera subordonnée à un référendum en France. Les élus veulent aussi faire connaître cette "garantie".

Paradoxalement, de nombreux Français voient déjà la Turquie dans l'Europe. La preuve ? Ils citent volontiers le fait qu'elle soit représentée au concours de Miss Europe et à l'Eurovision. Et la finale de la Ligue des champions de football aura lieu, le 25 mai, à Istanbul.

Gaëlle Dupont

• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 20.03.05
Revenir en haut Aller en bas
ilker
Ami Serein du Thé Ecarlate
Ami Serein du Thé Ecarlate
ilker


Nombre de messages : 327
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptySam 19 Mar - 19:49

Des mois d'amalgames, de raccourcis de manichéismes dans le traitement médiatique de la question turque et voilà le résultat "je sais que c'est dans la tête des gens" et cela risque de faire capoter le référundum sur la constitution qui est quand même pas très en rapport avec l'adhésion turque à l'UE; les Turcs très bons bouc émissaires...

Bouc émissaire : personne rendue responsable de toute les fautes (par allusion à la coutume biblique qui consistait à charger un bouc de tous les péchés d'Israël et à le chasser dans le désert). ça tombe bien avec le réchauffement climatique Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
JacquesBey
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
JacquesBey


Nombre de messages : 233
Localisation : Büyükçekmece
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptyMer 23 Mar - 12:28

On comprends mieux maintenant l'expression être la tête de turc de quelqu'un
Revenir en haut Aller en bas
ilker
Ami Serein du Thé Ecarlate
Ami Serein du Thé Ecarlate
ilker


Nombre de messages : 327
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptyMer 23 Mar - 21:49

Exact, là ça tombe pile en plus Mr. Green
Le truc c'est que ça risque de casser, pas du côté turc -le temps que les Turcs en France et en général saisissent ce qui se passe en politique, de l'eau passera sous les ponts et ira gonfler la mer- mais du côté français, à force de stigmatisation on va voir le Français de base apeuré descendre dans la rue et manifester contre les Turcs.. Il ne faut pas trop jouer avec le feu.
Revenir en haut Aller en bas
JacquesBey
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
JacquesBey


Nombre de messages : 233
Localisation : Büyükçekmece
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptyJeu 24 Mar - 11:38

De ce côté là, je ne me fais pas trop de soucis dans l'ouest.

Les turcs y sont remarquablements discrets, travaillent comme des boeufs sans faire d'histoire, là où personne ne veut aller, bâtiment et agro-alimentaires : ça force le respect.
Les jeunes ne font pas de rapines, ne parlent pas fort avec l'accent "à l'arabe, quoi" et en plus se fondent complètement dans le paysage.
On ne risque pas de manifestation de ras le bol comme dans les banlieues "à problème".

Néanmoins, il faut effectivement rester vigilant
Revenir en haut Aller en bas
Hakannibal
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Hakannibal


Masculin Nombre de messages : 4383
Age : 47
Localisation : Au milieu, au-dessus
Date d'inscription : 10/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptyJeu 24 Mar - 12:48

Euuuh, concernant les Arabes, il faut savoir qu'ils sont quand même bcp plus nombreux que les Turcs en France (et en Belgique). Ils sont donc + visibles que les Turcs et ceux qui parlent avec "l'accent" ont l'air plus nombreux aussi. Sinon, je pense que proportionnellement, il y a + d'Arabes "intégrés" que de Turcs. Question de présence + longue en France et de passé de colonisé (on parle français au Maroc et en Algérie).

Les Turcs ont cette tendance à rabaisser les Arabes pour se valoriser. Il est vrai qu'ils sont souvent assimilés à tort à eux par les Occidentaux, mais il est possible d'expliquer la différence sans dénigrer nous-mêmes les Arabes, sans quoi on justifie ou amplifie les discours racistes et xénophobes.
Revenir en haut Aller en bas
http://hakannibal.skynetblogs.be
ilker
Ami Serein du Thé Ecarlate
Ami Serein du Thé Ecarlate
ilker


Nombre de messages : 327
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptyJeu 24 Mar - 14:27

JacquesBey a écrit:
De ce côté là, je ne me fais pas trop de soucis dans l'ouest.

Les turcs y sont remarquablements discrets, travaillent comme des boeufs sans faire d'histoire, là où personne ne veut aller, bâtiment et agro-alimentaires : ça force le respect.
Les jeunes ne font pas de rapines, ne parlent pas fort avec l'accent "à l'arabe, quoi" et en plus se fondent complètement dans le paysage.
On ne risque pas de manifestation de ras le bol comme dans les banlieues "à problème".

Néanmoins, il faut effectivement rester vigilant

Ouep pas sûr, la stigmatisation est plus idéologique que tenant compte des réalités : islamisme, intolérances voire racisme etc. ça attaque idéologiquement, et à attaque idéologique réponse illogique.
Revenir en haut Aller en bas
JacquesBey
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
JacquesBey


Nombre de messages : 233
Localisation : Büyükçekmece
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptyJeu 24 Mar - 20:16

Si il y avait la moindre attaque lancée par une équipe MNR ou FN du coin par ici, j'informerai la Licra et j'enverrai des courriers à Ouest france et Télégramme.
Revenir en haut Aller en bas
ilker
Ami Serein du Thé Ecarlate
Ami Serein du Thé Ecarlate
ilker


Nombre de messages : 327
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptyVen 25 Mar - 11:34

Je ne parlais pas d'attaques physiques, mais des ""attaques essentialistes" qui voudraient démontrer que "l'essence même du Turc n'est pas compatible avec l'Union européenne" il y a protestations ou attaques contre les Turcs parce qu'ils sont.....Turcs; c'est ce qui se voit un peu quand même aujourd'hui en France; j'ai lu un sondage hier que je ne retrouve plus disant que les Français étaient plus favorable à l'Ukraine qu'à la Turquie, ça relève un peu de la méchanceté là Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
JacquesBey
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
JacquesBey


Nombre de messages : 233
Localisation : Büyükçekmece
Date d'inscription : 11/03/2005

L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) EmptyVen 25 Mar - 12:42

C'est de ce genre d'attaque que j'attends.
Pas d'attaques physiques, ils sont trop trouillards.
Par exemple, une militante MNR du coin avait peinturluré une croix sur la mosquée turque en construction, et avait envoyé un fax aux journaux, pour alerter à l'islamisation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty
MessageSujet: Re: L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)   L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'UMP, le PS et la Turquie (en ce moment)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TFE rame en ce moment
» 1er Mai en Turquie
» Le sujet du moment : Vahdettin
» Attentats en Turquie
» Moment privilégié de plaisir exquis :-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: ECHANGES DE POINTS DE VUE :: Actualité, Politique-
Sauter vers: