THÉ Et FEU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 – 16 Go / 512Go (CDAV : ...
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

 

 La pilule cancérogène

Aller en bas 
AuteurMessage
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Faj


Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 50
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

La pilule cancérogène Empty
MessageSujet: La pilule cancérogène   La pilule cancérogène EmptyVen 5 Aoû - 12:45

Le Circ déclare la pilule cancérogène
http://permanent.nouvelobs.com/societe/20050802.OBS5119.html

NOUVELOBS.COM | 04.08.05 | 12:32

Le Centre international de recherche sur le cancer, "après examen complet de la littérature scientifique publiée", a décidé de classer la pilule contraceptive et l'hormonothérapie ménopausique parmi les éléments cancérogènes. La pilule aiderait cependant dans le même temps à éviter certains cancers.

L e Centre international de recherche sur le cancer (Circ), basé à Lyon, a publié vendredi 29 juillet le résultat de ses recherches sur les contraceptifs oestroprogestatifs et l'hormonothérapie ménopausique. "Après un examen complet de la littérature scientifique publiée", les chercheurs de cet organisme placé sous l'autorité de l'Organisation mondiale de la santé, ont classé ces traitements dans le groupe des cancérogènes de catégorie 1 (celle qui présente le plus d'indication d'un risque de cancer chez l'homme). La question des contraceptifs oraux est délicate, puisque les scientifiques estiment qu'ils augmentent les risques de cancer du sein, du col utérin et du foie chez les femmes qui y recourent. En revanche, ces mêmes procédés contraceptifs limitent les risques de cancer de l’endomètre et de l’ovaire.

Conclusions modérées

Du coup, s'ils pointent les risques que font courir les contraceptifs oestroprogestatifs, les chercheurs modèrent leur conclusions.
Dans un communiqué de presse, ils estiment qu'il n'est pas exclu que "le résultat global net pour la santé publique (des contraceptifs oraux) soit bénéfique" mais qu'"une analyse rigoureuse est nécessaire pour le démontrer".
En ce qui concerne l'hormonothérapie ménopausique, le Circ estime que les études épidémiologiques démontrent qu'elle engendre chez les femmes des risques accrus de cancer du sein et de l'endomètre. Les chercheurs affirment toutefois n'avoir pas disposé de données suffisantes pour déterminer si cette méthode de contraception pouvait elle aussi limiter certains types de cancer chez la femme.
Au terme de cette étude, c'est la prudence qui prime. Si les chercheurs ont bien déterminé la nature cancérogène des contraceptifs oestroprogestatifs et de l'hormonothérapie ménopausique, ils estiment que des études plus poussées doivent être menées pays par pays pour déterminer les risques réels et les bénéfices de ces méthodes en terme de santé publique.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.parsix.ift.fr/
 
La pilule cancérogène
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: FORUMS DU SAVOIR VIVRE :: Sciences, Santé, Education-
Sauter vers: