THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CFCM : Dalil Boubakeur réélu

Aller en bas 
AuteurMessage
Süley
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: CFCM : Dalil Boubakeur réélu   Dim 26 Juin - 23:00

Le président sortant du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur, a été réélu à la tête de l'institution réunie à Bagnolet. Plus tôt dans la journée un accord était intervenu entre les principales fédérations musulmanes.

Dalil Boubakeur, le recteur de la mosquée de Paris, a été réélu dimanche 26 juin à la présidence du Conseil français du culte musulman (CFCM). Le conseil d'administration de l'institution religieuse devait élire son bureau à Bagnolet (Seine-Saint-Denis). L'élection a eu lieu sur fond de polémique. Longtemps l'UOIF avait menacé de ne pas prendre part au vote avant que le ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy n'annonce qu'"un accord a été signé".
"La logique du CFCM est de représenter tout l'islam de France", a déclaré Nicolas Sarkozy à la presse avant la réunion.
Le texte, qui prévoit la répartition des sièges au bureau, a été signé dans la nuit par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF, dans la mouvance du fondamentalisme des Frères musulmans), la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF, proche du Maroc), la Grande Mosquée de Paris (proche de l'Algérie) et le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF), a précisé Nicolas Sarkozy.
L'UOIF avait menacé samedi soir de ne pas intégrer le bureau et de présenter sa propre liste.

La nécessité de rassembement

Prenant la parole à l'ouverture de la réunion du CA en fin de matinée, le ministre a insisté sur la nécessité du rassemblement de l'islam de France "trop fragile pour se permettre la division".
"J'ai pensé que si je laissais aller les choses, on créerait les conditions de la division. Il y aurait eu un clivage au sein du CFCM entre modérés, ou prétendus tels, et extrémistes, ou prétendus tels", a-t-il ajouté en faisant allusions aux dissensions avec l'UOIF. "Est-ce qu'on pourrait travailler avec une opposition qui ne serait pas dans les instances", a-t-il demandé.
"L'idée, c'est que les Français comprennent que les mosquées, ce n'est pas un repaire de terroristes, et qu'un musulman croyant, ce n'est pas un adepte de Ben Laden", a déclaré M. Sarkozy. Il a insisté sur la nécessité d"apaiser cette religion pour éviter la radicalité".
"Dans un débat réducteur, il y a les modérés, et ceux qui ne le sont pas, ou ne le seraient pas. Il y a des femmes et des hommes, y compris dans cette salle qui sont partisans d'un islam plus épicé. Je ne les ressens pas comme moins républicains que les autre.
Il y a des femmes et des hommes qui sont partisans d'une croyance fondamentale, je ne les ressens pas comme des ennemis de la République à partir du moment où ils acceptent les règles de la République et de n'appliquer cette croyance fondamentale qu'à eux-mêmes", a souligné le ministre.

http://permanent.nouvelobs.com/societe/20050626.OBS1447.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Süley
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
Honorable Aventurier du Baklava Envoûtant
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Re: CFCM : Dalil Boubakeur réélu   Dim 26 Juin - 23:05

Le recteur de la mosquée de Paris Dalil Boubakeur a été réélu dimanche pour deux ans à la tête du Conseil français du culte musulman (CFCM) à l'issue de la réunion du conseil d'administration de l'instance à Bagnolet (Seine-Saint-Denis).

Abdellah Boussouf de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF, proche du Maroc) et Fouad Allaoui, secrétaire général de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), ont été élus vice-présidents, a précisé à l'AP un conseiller de M. Boubakeur.
Le reste du bureau exécutif du CFCM est composé de Haydar Demiryurek, président du Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF) au poste de secrétaire général, et d'Ocacha Ben Ahmed Daho, (UOIF) à celui de trésorier.


La réélection de Dalil Boubakeur a été rendue possible après un accord conclu entre les quatre organisations islamiques françaises, la Grande Mosquée de Paris (proche de l'Algérie), l'UOIF, la FNMF et le CCMTF. L'UOIF avait initialement refusé de participer au bureau exécutif et menacé de présenter son propre candidat à la présidence du CFCM.
«Il y avait des sensibilités à respecter. (...) Il fallait faire un distinguo (avec, NDLR) l'intérêt général sur lequel tout le monde est d'accord», a expliqué Dalil Boubakeur. «Nous sommes aujourd'hui plus matures, plus responsables et je pense que les querelles du passé ou les difficultés du passé appartiennent plus à un temps qu'à une période».
«Nous avons donc passé la période des premières vagues et des premières discordances. Aujourd'hui, les grandes lignes sont là», a-t-il assuré.
Le président Jacques Chirac a téléphoné dimanche au recteur de la mosquée de Paris pour le féliciter de sa réélection à la tête du CFCM, selon l'Elysée.
Le chef de l'Etat «s'est réjoui qui cette élection ait permis de rassembler toutes les sensibilités dans un esprit de dialogue, et pour une action plus efficace au service de tous les musulmans de France», précisait-on de même source.
Dominique de Villepin a également téléphoné à M. Boubakeur pour le féliciter de sa réélection à la présidence du CFCM, a annoncé Matignon, et le Premier ministre s'est félicité du bon déroulement des élections.
«C'est une très belle image que l'islam de France rassemblé et apaisé. C'est une belle image pour les musulmans croyants et puis c'est une belle image pour la communauté nationale, qui n'a pas besoin de s'inquiéter», a commenté le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, également chargé des cultes.
Dimanche dernier, les élections au CFCM avaient été remportées par la FNMF (19 des 43 sièges au conseil d'administration), avec un recul de l'UOIF, qui dispose à présent du même nombre de sièges (10) que la Mosquée de Paris.
Chargé d'organiser l'Islam de France (construction de mosquées, formation des imams...), le CFCM a été installé en 2003 par le ministre de l'Intérieur de l'époque Nicolas Sarkozy. Durant le premier mandat de M. Boubakeur, le CFCM a traversé des phases de désaccords entre les membres de son conseil d'administration. Le secrétaire général de l'UOIF Fouad Alaoui en avait un temps claqué la porte en mai dernier.

http://permanent.nouvelobs.com/societe/20050626.FAP4863.html?2033
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CFCM : Dalil Boubakeur réélu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut il dissoudre le CFCM?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: ECHANGES DE POINTS DE VUE :: Spiritualité, Traditions-
Sauter vers: