THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La sensure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Geo
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux
avatar

Nombre de messages : 716
Localisation : Athènes
Date d'inscription : 16/03/2005

MessageSujet: La sensure   Jeu 23 Juin - 20:13

La sensure

Le maux « sensure » est une décoction langoustique provenant des mots « sans » et « chaussure »

À l’antiquité kebekoise pour punir un contrevenant aux bons mœurs de la société, on le privait du droit de porter des chaussures sur la glace de la banquise et de la patinoire municipale
La personne ainsi punie était appelée par ses congélénaires : « sans chaussure » ou plutôt « sen chôssuuuure » avec l’accent du rond-coin
Comme de plus c’était interdit de le dire à haute voie sur la voix publique, on le susurrait, ce qui a donné le maux « sensure »

Les kebekois étant un peuple chaleureux et partazeur, y compris avec les phoques blondes, ont mandaté le brave navigâteux Zak Ouzy du Quartier de Mont Cul, de transmettre leur culture et leurs connes-aisances à travers l’imonde
Zak arma un navire à propulsion et l’équipa avec ses 20 plus braves marins et les 20 plus belles phoques blondes partazeuses et partit à la découverte des terres chaudes
(je signale à l’intention de lecteurs-triches matheux-ses et curieux-ses qu’à part de me faire chier à écrire les terminaisons-nnes des mots-mottes aux deux sex-es pour ne pas être accusé-ée de sexism-e, ils ont emporter que 20 phoques blondes pour 21 marins parce qu’un parmi eux devait à chaque fois tenir la barre tandis que les autres tenaient la bourre...ouf je transpire)

C’est ainsi qu’un fier navire avec Zak à sa barre et 20 phoques blondes belles et fraîches et 20 marins exténués arriva au sein de la tribu des Malouins comme on appelait les habitants de cette contrée de France sans la Navarre, à cause de leur mal d’ouïr
(je re-signale à l’intention de lecteurs-triches pérvers-verses que les marins étaient exténués parce qu’ils ont dû ramer et batailler ferme contre les forces de la nature déchaînées, tandis que les phoques blondes étaient belles et fraîches parce qu’elles avaient passé leur temps à se pomponner le minois et à lire Marie Claire)

Les malouins qui souffraient de la désaffection des touristes japonais à cause de la pénurie planétaire des pellicules photos, à tel point qu’ils n’avaient rien à manger, ont accueilli avec enthousiasme les nouveaux arrivants.

Et blabla gnangnan etc c’est ainsi que les Français découvrirent :
1. le Kebec grâce à Zak qui est connu dans l’histoire contemporaine française comme Jacques Quartier (le Kebab l’ont découvert plus tard grâce aux turcs)
2. le Zakouzi à cause des bains chauds que les marins prenaient à la manière de chez eux, pour se réchauffer les klahouis comme on appelle en kebekoït les oreilles
3. la moquette grâce aux peaux de phoques qui se sont dépêchés de dépecer après les avoir partazer, d’où la traditionnelle fabrication de moquettes de Sein Malouin
4. le mot « censure » qui est resté dans le vocabulaire français pour désigner toute action visante à priver quelqu’un d’un de ses droits ou d’au moins d’une partie de celui de gauche, les membres de l’Akendémie Française ayant jugé que « sensure » n’avait pas de « sens » tandis que « censure » oui



Amitiés

Geo
.....histo-rien dans ses heurts neuroniques

P.S.1 :
Vous pouvez dire tout ce que vous voulez sur mon traité historico-cocorico-social, je vous rétorquerais « mieux vaut entendre ça que d’être malouin »

P.S. 2 :
Ne vous mettez pas à imaginer d’une quelconque histoire de censure que je cherche à mettre en évidence, mais une discussion récente, en dehors de m’avoir donné sujet de réflexion sur la question, m’a aussi déclenché ma déconade habituelle qui est accentuée gravement ces temps-ci suite à une série d’événements récents ou à venir de toute beauté

P.S. 3 :
Vous auriez à me supporter jusqu’au lundi 28juin.
Je m’autocensurerais pour cause des vacances avec ma fille jusqu’au 18juillet.
Je sais que ce n’est pas énorme mais c’est bon à prendre quand même. Grand Seigneur je vous gratifierais d’une seconde autocensure durant le mois d’août toujours pour les mêmes raisons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Féminin Nombre de messages : 4138
Age : 66
Localisation : Un jardin sur le Nil....
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: La sensure   Ven 24 Juin - 11:50

Geo a écrit:
La sensure

Le maux « sensure » est une décoction langoustique provenant des mots « sans » et « chaussure »

À l’antiquité kebekoise pour punir un contrevenant aux bons mœurs de la société, on le privait du droit de porter des chaussures sur la glace de la banquise et de la patinoire municipale
La personne ainsi punie était appelée par ses congélénaires : « sans chaussure » ou plutôt « sen chôssuuuure » avec l’accent du rond-coin
Comme de plus c’était interdit de le dire à haute voie sur la voix publique, on le susurrait, ce qui a donné le maux « sensure »

Les kebekois étant un peuple chaleureux et partazeur, y compris avec les phoques blondes, ont mandaté le brave navigâteux Zak Ouzy du Quartier de Mont Cul, de transmettre leur culture et leurs connes-aisances à travers l’imonde
Zak arma un navire à propulsion et l’équipa avec ses 20 plus braves marins et les 20 plus belles phoques blondes partazeuses et partit à la découverte des terres chaudes
(je signale à l’intention de lecteurs-triches matheux-ses et curieux-ses qu’à part de me faire chier à écrire les terminaisons-nnes des mots-mottes aux deux sex-es pour ne pas être accusé-ée de sexism-e, ils ont emporter que 20 phoques blondes pour 21 marins parce qu’un parmi eux devait à chaque fois tenir la barre tandis que les autres tenaient la bourre...ouf je transpire)

C’est ainsi qu’un fier navire avec Zak à sa barre et 20 phoques blondes belles et fraîches et 20 marins exténués arriva au sein de la tribu des Malouins comme on appelait les habitants de cette contrée de France sans la Navarre, à cause de leur mal d’ouïr
(je re-signale à l’intention de lecteurs-triches pérvers-verses que les marins étaient exténués parce qu’ils ont dû ramer et batailler ferme contre les forces de la nature déchaînées, tandis que les phoques blondes étaient belles et fraîches parce qu’elles avaient passé leur temps à se pomponner le minois et à lire Marie Claire)

Les malouins qui souffraient de la désaffection des touristes japonais à cause de la pénurie planétaire des pellicules photos, à tel point qu’ils n’avaient rien à manger, ont accueilli avec enthousiasme les nouveaux arrivants.

Et blabla gnangnan etc c’est ainsi que les Français découvrirent :
1. le Kebec grâce à Zak qui est connu dans l’histoire contemporaine française comme Jacques Quartier (le Kebab l’ont découvert plus tard grâce aux turcs)
2. le Zakouzi à cause des bains chauds que les marins prenaient à la manière de chez eux, pour se réchauffer les klahouis comme on appelle en kebekoït les oreilles
3. la moquette grâce aux peaux de phoques qui se sont dépêchés de dépecer après les avoir partazer, d’où la traditionnelle fabrication de moquettes de Sein Malouin
4. le mot « censure » qui est resté dans le vocabulaire français pour désigner toute action visante à priver quelqu’un d’un de ses droits ou d’au moins d’une partie de celui de gauche, les membres de l’Akendémie Française ayant jugé que « sensure » n’avait pas de « sens » tandis que « censure » oui



Amitiés

Geo
.....histo-rien dans ses heurts neuroniques

P.S.1 :
Vous pouvez dire tout ce que vous voulez sur mon traité historico-cocorico-social, je vous rétorquerais « mieux vaut entendre ça que d’être malouin »

P.S. 2 :
Ne vous mettez pas à imaginer d’une quelconque histoire de censure que je cherche à mettre en évidence, mais une discussion récente, en dehors de m’avoir donné sujet de réflexion sur la question, m’a aussi déclenché ma déconade habituelle qui est accentuée gravement ces temps-ci suite à une série d’événements récents ou à venir de toute beauté

P.S. 3 :
Vous auriez à me supporter jusqu’au lundi 28juin.
Je m’autocensurerais pour cause des vacances avec ma fille jusqu’au 18juillet.
Je sais que ce n’est pas énorme mais c’est bon à prendre quand même. Grand Seigneur je vous gratifierais d’une seconde autocensure durant le mois d’août toujours pour les mêmes raisons


Quoi???? tu pars??? Confus Déçu

avec qui, que je vais délurer moi???? Mr Red Confus

lâcheur, lâche que tu es!!!! Mr. Green Mr Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: La sensure   Ven 24 Juin - 11:54

La chaussure, voilà un critère de hiérarchie entre hommes et femmes. Alors que la femme se limite aux "chaussures", l'homme, profond penseur, a toujours été en quête de "choses sûres". Hourra Voilà pourquoi la femme n'a pas beaucoup péché intellectuellement au cours des siècles Langue-moqueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sensure   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sensure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: FORUMS GENERAUX :: Général-
Sauter vers: