THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La rencontre des âmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isis
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore


Féminin Nombre de messages : 4138
Age : 66
Localisation : Un jardin sur le Nil....
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: La rencontre des âmes   Sam 14 Mai - 5:12

" Je ne puis vivre sans mon âme" Triste-Larme s'écrie, ds ls Hauts de Hurlevents, Heathcliff, éperdu,inconsolable, après la mort de sa bien- aimée, Catherine Earnshaw. Le roman d'Emily Brontë, l'histoire de deux êtres qui s'aiment ds une parfaite communion de l'âme, mais que la séparation physique hante & torture, est le reflet d'une longue tradition mystique, qui veut que l'amour procède de l'âme.
Dans le Banquet, Platon décrit l'amour comme un désir d'union avec une image idéale inconsciente. Eros n'est donc qu'un désir spirituel. Clin d'oeil C'est l'âme parce qu'elle recherche naturellment la perfection, qui provoque la réponse physique à la beauté d'un corps autre. C'est pas l'instinct sexuel.

Le concept platonicien de l'amour a lgtps marqué ls sociétés chrétienne & musulmane. Au Moyen- Age on expliquait, ainsi pq l'assouvissement sexuel ne comble ni le coeur ni l'âme. Et ds la poésie amoureuse islamique on retrouve certains thèmes de l'union spirituelle. A la Renaissance, Dante & Pétrarque, ont chanté cette forme d'amour dite" supérieure". Pétrarque décrivait sa muse inspiratrice, Laura, en ds termes d'adoration religieuse:

"elle était la source de cette grâce fortifiante qui nous quide le long du chemin menant au ciel".

Cette notion que l'amour spirituel dure l'éternité est un thème littéraire du XIX eme, & ça n'a pas tout à fat disparu.
Dans sa forme la plus extrême, l'élévation de l'âme au détriment du corps conduit ls amants modèles à préférer mourir ensemble plutôt que de consommer leur passion.

Dans une optique plus humaniste, on considère que l'amour parfait allie le corps & l'âme. Clin d'oeil Langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veli
Elégant Dégustateur du Succulent Dürüm
Elégant Dégustateur du Succulent Dürüm


Nombre de messages : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2005

MessageSujet: Re: La rencontre des âmes   Ven 20 Mai - 4:26

Salut Isis,

Pour prolonger un peu la reflexion, je me demande si les diverses Traditions concédaient une nette dichotomie entre les désirs sexuels et l'amour spirituel. Il me semble plutôt que dans une conception cosmologique émanantiste et non créationniste, le corporel s'inscrit dans une relation de continuité avec le spirituel dont il devient moins la négation que le reflet, ou la manifestation.

Ainsi, chez les néoplatoniciens comme Plotin ou Porphyre, ou même dans la tradition mystique musulmane ( je pense notamment à Ibn Arabi, dans son Traité de l'Amour) la quête du Beau intelligible passe aussi et surtout par la contemplation du beau sensible, qui sera alors assimilé au bien et au vrai... L'Être se manifestant à divers degré d'existence, chaque plan inférieur devient le lieu de manifestation du plan supérieur, comme dans un jeu perpétuel de miroirs...

D'ailleurs, les divisions évoquées me semblent parfois modernes, en ceci qu'elles sont bien souvent stimulées par certaines crispations de consciences puritaines procédant plus par réaction que par une réelle connaissance de la tradition. Celle de la civilisation islamique par exemple intégrait bien plus qu'on ne croit les considérations sexuelles, pouvant aller parfois jusqu'à un sens du détail assez croustillant : ) Et du côté de l'Extrême Orient, la doctrine du tao sut mêler à merveille le sexuel et le spirituel...

ciao.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cr@ckett@
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux


Nombre de messages : 755
Age : 106
Localisation : devant mon PC
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: La rencontre des âmes   Lun 23 Mai - 21:37

Veli a écrit:
Salut Isis,

Pour prolonger un peu la reflexion, je me demande si les diverses Traditions concédaient une nette dichotomie entre les désirs sexuels et l'amour spirituel. Il me semble plutôt que dans une conception cosmologique émanantiste et non créationniste, le corporel s'inscrit dans une relation de continuité avec le spirituel dont il devient moins la négation que le reflet, ou la manifestation.

Ainsi, chez les néoplatoniciens comme Plotin ou Porphyre, ou même dans la tradition mystique musulmane ( je pense notamment à Ibn Arabi, dans son Traité de l'Amour) la quête du Beau intelligible passe aussi et surtout par la contemplation du beau sensible, qui sera alors assimilé au bien et au vrai... L'Être se manifestant à divers degré d'existence, chaque plan inférieur devient le lieu de manifestation du plan supérieur, comme dans un jeu perpétuel de miroirs...

D'ailleurs, les divisions évoquées me semblent parfois modernes, en ceci qu'elles sont bien souvent stimulées par certaines crispations de consciences puritaines procédant plus par réaction que par une réelle connaissance de la tradition. Celle de la civilisation islamique par exemple intégrait bien plus qu'on ne croit les considérations sexuelles, pouvant aller parfois jusqu'à un sens du détail assez croustillant : ) Et du côté de l'Extrême Orient, la doctrine du tao sut mêler à merveille le sexuel et le spirituel...

ciao.

J'ai relu à deux reprises....J'pense avoir saisi le message que tu voulais faire passer Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veli
Elégant Dégustateur du Succulent Dürüm
Elégant Dégustateur du Succulent Dürüm


Nombre de messages : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2005

MessageSujet: Re: La rencontre des âmes   Lun 23 Mai - 23:25

Eye Sign a écrit:
Veli a écrit:
Salut Isis,

Pour prolonger un peu la reflexion, je me demande si les diverses Traditions concédaient une nette dichotomie entre les désirs sexuels et l'amour spirituel. Il me semble plutôt que dans une conception cosmologique émanantiste et non créationniste, le corporel s'inscrit dans une relation de continuité avec le spirituel dont il devient moins la négation que le reflet, ou la manifestation.

Ainsi, chez les néoplatoniciens comme Plotin ou Porphyre, ou même dans la tradition mystique musulmane ( je pense notamment à Ibn Arabi, dans son Traité de l'Amour) la quête du Beau intelligible passe aussi et surtout par la contemplation du beau sensible, qui sera alors assimilé au bien et au vrai... L'Être se manifestant à divers degré d'existence, chaque plan inférieur devient le lieu de manifestation du plan supérieur, comme dans un jeu perpétuel de miroirs...

D'ailleurs, les divisions évoquées me semblent parfois modernes, en ceci qu'elles sont bien souvent stimulées par certaines crispations de consciences puritaines procédant plus par réaction que par une réelle connaissance de la tradition. Celle de la civilisation islamique par exemple intégrait bien plus qu'on ne croit les considérations sexuelles, pouvant aller parfois jusqu'à un sens du détail assez croustillant : ) Et du côté de l'Extrême Orient, la doctrine du tao sut mêler à merveille le sexuel et le spirituel...

ciao.

J'ai relu à deux reprises....J'pense avoir saisi le message que tu voulais faire passer Mr Green

je viens de me relire et j'ai rien compris Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulgur
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits


Féminin Nombre de messages : 1087
Age : 105
Localisation : juste à gauche de Bidule (je dois être pendue aussi ?)
Date d'inscription : 13/03/2005

MessageSujet: Re: La rencontre des âmes   Lun 23 Mai - 23:30

Isis a écrit:
" Je ne puis vivre sans mon âme" Triste-Larme s'écrie, ds ls Hauts de Hurlevents, Heathcliff, éperdu,inconsolable, après la mort de sa bien- aimée, Catherine Earnshaw. Le roman d'Emily Brontë...

Ce roman m'a completement retournée le cerveau moi !
Ca fait un moment que je l'ai lu, je pense que je n'avais pas la maturité necessaire pour tout saisir... faudrait que je le relise un de c'est 4 tiens ... Est ce que je l'ai cette maturité mnt , euuh ché pas on verra bien ! Mr Red
Sinon euuh c'est quoi la question ? Langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cr@ckett@
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux


Nombre de messages : 755
Age : 106
Localisation : devant mon PC
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: La rencontre des âmes   Lun 23 Mai - 23:44

Veli a écrit:
Eye Sign a écrit:
Veli a écrit:
Salut Isis,

Pour prolonger un peu la reflexion, je me demande si les diverses Traditions concédaient une nette dichotomie entre les désirs sexuels et l'amour spirituel. Il me semble plutôt que dans une conception cosmologique émanantiste et non créationniste, le corporel s'inscrit dans une relation de continuité avec le spirituel dont il devient moins la négation que le reflet, ou la manifestation.

Ainsi, chez les néoplatoniciens comme Plotin ou Porphyre, ou même dans la tradition mystique musulmane ( je pense notamment à Ibn Arabi, dans son Traité de l'Amour) la quête du Beau intelligible passe aussi et surtout par la contemplation du beau sensible, qui sera alors assimilé au bien et au vrai... L'Être se manifestant à divers degré d'existence, chaque plan inférieur devient le lieu de manifestation du plan supérieur, comme dans un jeu perpétuel de miroirs...

D'ailleurs, les divisions évoquées me semblent parfois modernes, en ceci qu'elles sont bien souvent stimulées par certaines crispations de consciences puritaines procédant plus par réaction que par une réelle connaissance de la tradition. Celle de la civilisation islamique par exemple intégrait bien plus qu'on ne croit les considérations sexuelles, pouvant aller parfois jusqu'à un sens du détail assez croustillant : ) Et du côté de l'Extrême Orient, la doctrine du tao sut mêler à merveille le sexuel et le spirituel...

ciao.

J'ai relu à deux reprises....J'pense avoir saisi le message que tu voulais faire passer Mr Green

je viens de me relire et j'ai rien compris Rolling Eyes

MDR...Je commençais à croire que les 3 mèches blondes faisant partie de ma longue chevelure, depuis samedi passé, faisait déjà des effets sur mes aptitudes intellectuelles.... Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veli
Elégant Dégustateur du Succulent Dürüm
Elégant Dégustateur du Succulent Dürüm


Nombre de messages : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2005

MessageSujet: Re: La rencontre des âmes   Jeu 26 Mai - 23:25

Eye Sign a écrit:
Veli a écrit:
Eye Sign a écrit:
Veli a écrit:
Salut Isis,

Pour prolonger un peu la reflexion, je me demande si les diverses Traditions concédaient une nette dichotomie entre les désirs sexuels et l'amour spirituel. Il me semble plutôt que dans une conception cosmologique émanantiste et non créationniste, le corporel s'inscrit dans une relation de continuité avec le spirituel dont il devient moins la négation que le reflet, ou la manifestation.

Ainsi, chez les néoplatoniciens comme Plotin ou Porphyre, ou même dans la tradition mystique musulmane ( je pense notamment à Ibn Arabi, dans son Traité de l'Amour) la quête du Beau intelligible passe aussi et surtout par la contemplation du beau sensible, qui sera alors assimilé au bien et au vrai... L'Être se manifestant à divers degré d'existence, chaque plan inférieur devient le lieu de manifestation du plan supérieur, comme dans un jeu perpétuel de miroirs...

D'ailleurs, les divisions évoquées me semblent parfois modernes, en ceci qu'elles sont bien souvent stimulées par certaines crispations de consciences puritaines procédant plus par réaction que par une réelle connaissance de la tradition. Celle de la civilisation islamique par exemple intégrait bien plus qu'on ne croit les considérations sexuelles, pouvant aller parfois jusqu'à un sens du détail assez croustillant : ) Et du côté de l'Extrême Orient, la doctrine du tao sut mêler à merveille le sexuel et le spirituel...

ciao.

J'ai relu à deux reprises....J'pense avoir saisi le message que tu voulais faire passer Mr Green

je viens de me relire et j'ai rien compris Rolling Eyes

MDR...Je commençais à croire que les 3 mèches blondes faisant partie de ma longue chevelure, depuis samedi passé, faisait déjà des effets sur mes aptitudes intellectuelles.... Mr Green

Non non, ça ne pouvait pas être ça, puisque d'après les recherches scientifiques faites à ce sujet, l'effet des méches blondes ne commence qu'au bout de quelques semaines... Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sary
Elégant Dégustateur du Succulent Dürüm
Elégant Dégustateur du Succulent Dürüm


Féminin Nombre de messages : 99
Age : 41
Localisation : Quelques part sur la planete terre
Date d'inscription : 12/06/2005

MessageSujet: Re: La rencontre des âmes   Mar 14 Juin - 22:32

Moi j'ai lu ce livre quand j'avais 13 _14 ans .
A l'epoque je crois que ce fut un peu comme une découverte d'un genre literraire différent mais aussi sur le plan personnel le début de la maturité (intellectuelle)
Certain diront que les âmes soeurs n'existe pas ...
Pour ma part je trouve que tout dépend de la facon de voir les choses .

En effet, qu'est ce qu'une âme soeur, l'interprétation, de ce mot est bien vagues

Est ce une personne qui nous ressemble, qui nous accompagne, qui nous guide...
Chacun a des attentes des perceptions différentes ....
En tout cas demain je me rachéte ce livre . On dit qu'une deuxieme lecture permet de mieux comprendre un livre, comprendre des détails

Je vais tester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rencontre des âmes   Aujourd'hui à 11:50

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre des âmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: FORUMS DU SAVOIR VIVRE :: Amour & Vie de Couple-
Sauter vers: