THÉ Et FEU

Bienvenue sur TFE. Buvons du THÉ et discutons autour du FEU. Hoşgeldiniz, sefalar getirdiniz.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Purûravas et Urvaçi (conte indien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isis
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Féminin Nombre de messages : 4138
Age : 67
Localisation : Un jardin sur le Nil....
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Jeu 14 Juil - 22:57

Un conte qui nous vient d'Inde Clin d'oeil

[]Purûravas et Urvaçi


Il y a bien longtemps, en Inde vivait un prince d’une grande beauté. Il s’appelait Purûravas et était renommé dans tout son pays pour sa bonté, sa générosité, sa piété, son amour du beau et du vrai. Un jour qu’il chassait avec ses gens sur les bords de l’Himalaya, il rencontra une meute de démons qui avait enlevé deux Apsarâ.



Les Apsarâ sont des fées nées à l’origine du monde. Elles sont apparues au moment où les dieux extrayaient l’ambroisie du centre de la terre. Elles vivent dans le palais d’or du paradis d’Indra, le royaume céleste où poussent une végétation luxuriante des banians et de figuiers. Leurs amants, les Gandharva sont extrêmement jaloux. Néanmoins, de temps à autre elles descendent sur la terre pour goûter aux saveurs de l’amour des mortels. Ceux qu’elles choisissent deviennent alors des héros.



Après une bataille terrible, Purûravas réussit à délivrer les deux Apsarâ. L’une d’elle s’appelait Urvaçi. Il se dégageait d’elle une telle séduction que le prince en tomba éperdument et instantanément amoureux. Jamais il n’avait vu une femme telle qu’elle. Elle était très belle, élégante, distinguée enfin, bien supérieure à toutes les femmes qu’il avait rencontrées jusque là. Sa taille était fine, ses hanches arrondies, ses fesses rebondies et ses cuisses musclées. Ses seins opulents, fermes et hauts dressés inspiraient l’amour divin. Mais ce qui par dessus tout attirait le regard était son visage d’un ovale parfait encadré d’une cascade de cheveux noirs et brillants ; une bouche en pétale de lotus, des yeux de braise en amande et une carnation de miel.



Les premières paroles qu’il lui murmura furent des paroles d’amour et une supplique :
- Oh beauté céleste ! mon cœur et mon âme sont devenus vôtres à l’instant même où vous m’êtes apparue. Accordez-moi votre pitié et votre affection en retour. Urvaçi ne fut pas insensible à cet appel. Elle se sentit même flattée et honorée qu’un tel homme puisse tomber amoureux telle. Elle accepta de renoncer aux délices de son Eden et lui répondit :
- Si tel est ton souhait beau prince, j’accepte de devenir tienne mais il te faudra respecter trois conditions que je t’imposerai. Si tu venais à trahir ta parole, le pacte qui nous lie sera rompu et je devrai rentrer à Indra sans espoir pour toi de me revoir un jour.



Purûravas accepta sans même savoir quelles étaient les conditions, trop heureux d’avoir enfin rencontré l’Amour.
Urvaçi lui expliqua alors les trois principes fondamentaux :
- D’abord, les deux agneaux que tu vois ici sont miens. Jamais ils ne m’ont quittés et jamais ils ne me quitteront. Je les aime comme mes enfants. Tu devras accepter qu’ils restent sans cesse à mon chevet de jour comme de nuit. Nul ne pourra me les ôter. Ensuite, tu devras veiller à ce que je ne te voie jamais nu et finalement tu ne pourras me donner comme nourriture que du beurre clarifié. Les Nymphes ne se nourrissaient en effet que de beurre clarifié et d’ambroisie. Urvaçi ne faisait pas exception.



Le prince ramena son aimée à Alaka où ils vécurent heureux ensemble pendant quelques semaines. Tous étaient sous le charme de l’épouse de Purûravas. Les femmes de la cour essayaient de lui ressembler en tous points. Elles avaient adopté la façon de s’habiller et toutes vivaient à demi nues, parées de colliers, de bracelets d’or et de perles rares. Elles étaient couronnées de tiares et de couronnes de fleurs. Elles portaient des lourdes boucles d’oreilles et des clochettes aux chevilles. Pour tout vêtement, elles ne se drapaient que de légers pagnes recouverts de riches ceintures. La cour avait ainsi un air de paradis.



Pendant ce temps, à la cour d’Indra, les autres Apsarâ, les Ghandharva et les Siddha se lamentaient de la perte de Urvaçi. Sa beauté, sa gentillesse, ses chants mélodieux leur manquaient. La compagne de Urvaçi dès son retour à la cour avait raconté comment elle avait été délivrée des démons par le jeune prince et les informa de la teneur du pacte qui avait été conclu entre les deux amoureux. Les Ghandharva se réunirent et l’un d’eux, Viçvavasu fut chargé de préparer un plan pour séparer les époux.



Par une belle nuit sans lune, il pénétra sans bruit dans la chambre des deux amants et s’empara de l’un des agneaux qui se mit à bêler. Urvaçi se réveillât. Elle se mit à pleurer :
- Qui a volé l’un de mes enfants ? Pourquoi mon époux manques-tu de courage et ne vas-tu pas le rechercher ? A qui dois-je m’adresser en ce lieu étranger ? N’y a-t-il aucun héros pour voler à mon secours ? Comme je suis malheureuse ! Aiguillonné par les lamentations de son épouse, Purûravas se leva en pria les dieux que Urvaçi ne le vit pas nu. Il faisait nuit noire et il n’y avait guère de danger. Il saisit son épée et se lança à la poursuite des voleurs. C’était sans compter sur la fourberie des Ghandharva qui déclenchèrent un orage d’une rare violence. Un éclair dévoila aux yeux de Urvaçi le corps nu du prince. Le pacte avait été rompu et la nymphe disparut instantanément.



Le prince parcourut son pays en tous sens ; envoya des émissaires dans les pays voisins à la recherche de sa bien-aimée sans succès. Un jour, alors qu’il approchait du lac Kuruksheta, il l’aperçut qui se baignait avec ses soeurs. Il la supplia de revenir et de rester près de lui.
- Je ne puis, mon cher époux. Tu as rompu le pacte qui nous liait, répondit la belle. Je ne puis avoir encore confiance en toi.
Purûravas se mit à pleurer et le cœur de la belle à battre de plus en plus fort. Elle réfléchit et se laissa convaincre par les larmes.
- Je suis enceinte de toi. Reviens dans un an ici même. Notre fils premier né aura vu le jour, je te le remettrai et je passerai avec toi une nuit entière

.

Le jour anniversaire de leur rencontre sur les bords du lac, le prince se rendit à Kuruksheta. Urvaçi lui remit Aysus, leur fils. Ces rencontres durent cinq ans et à chaque fois, Urvaçi remettait à Purûravas l’enfant conçu de leurs amours.



A la sixième rencontre, Urvaçi était particulièrement belle. Il émanait d’elle une joie qui donnait à la nature un air féerique. Elle annonça à son époux d’une voix un peu tremblante :
- Pour me plaire et pour récompenser ta patience, le conseil des Ghandharva a décidé de te bénir mon mari !

Depuis ce jour, les amants vivent ensemble, heureux au royaume des Gandharva et nul ne pourra jamais les séparer.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Masculin Nombre de messages : 2745
Age : 30
Localisation : Entre le Début de quelque chose et la fin de moi même
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Ven 15 Juil - 6:38

Joli histoire je la connaisais pas encore, moi je connais surtt les histoire du Boudhha, prince sinattra
Isis a écrit:
Un conte qui nous vient d'Inde Clin d'oeil

[]Purûravas et Urvaçi


Elle était très belle, élégante, distinguée enfin, bien supérieure à toutes les femmes qu’il avait rencontrées jusque là. Sa taille était fine, ses hanches arrondies, ses fesses rebondies et ses cuisses musclées. Ses seins opulents, fermes et hauts dressés inspiraient l’amour divin. Mais ce qui par dessus tout attirait le regard était son visage d’un ovale parfait encadré d’une cascade de cheveux noirs et brillants ; une bouche en pétale de lotus, des yeux de braise en amande et une carnation de miel.
(...)
A la sixième rencontre, Urvaçi était particulièrement belle. Il émanait d’elle une joie qui donnait à la nature un air féerique. Elle annonça à son époux d’une voix un peu tremblante :
- Pour me plaire et pour récompenser ta patience, le conseil des Ghandharva a décidé de te bénir mon mari !

Depuis ce jour, les amants vivent ensemble, heureux au royaume des Gandharva et nul ne pourra jamais les séparer.
Si tu connais quelqu'un comme ca, m'oublie pas, si en plus elle vient d'inde...
la moral c quoi? la patience est recompencé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://francois-ludwig.eu
AdemCan
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
avatar

Masculin Nombre de messages : 1288
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Ven 15 Juil - 18:59

Moi aussi je connais qlqs histoire du prince Siddharta Gautama (je suis turc mais je m'interrésse bcp aux raisonnements indien)

j'aimerais connaitre la moral de cette histoire et ce que tu en conclu Isis, parce que je ne voudrais pas fair une fausse interprétation de cette magnifique histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talia
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux


Féminin Nombre de messages : 587
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Mar 19 Juil - 11:13

Octron5 a écrit:
la moral c quoi? la patience est recompencé?

Oui, c'est ce que je me dit chaque jour Wink
Sois patiente... pour tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyestyles.blogspot.com
Orion
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Masculin Nombre de messages : 2745
Age : 30
Localisation : Entre le Début de quelque chose et la fin de moi même
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Mer 20 Juil - 2:12

Talia a écrit:
Octron5 a écrit:
la moral c quoi? la patience est recompencé?

Oui, c'est ce que je me dit chaque jour Wink
Sois patiente... pour tout...
et tu t'y tiens? moi j'essay osi, alors patience et devenu paresse, malheur!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://francois-ludwig.eu
Talia
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux
Maître Mystique du Narghilé Mystérieux


Féminin Nombre de messages : 587
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Mer 20 Juil - 16:17

ben, pour l'instant oui... mais pas pour très longtemps (encore un ou deux ans)Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyestyles.blogspot.com
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Mer 20 Juil - 16:26

AdemCan a écrit:
Moi aussi je connais qlqs histoire du prince Siddharta Gautama (je suis turc mais je m'interrésse bcp aux raisonnements indien)
j'aimerais connaitre la moral de cette histoire et ce que tu en conclu Isis, parce que je ne voudrais pas fair une fausse interprétation de cette magnifique histoire...
Les mythes indiens sont plutôt riches en sens Langue Il faut avoir l'esprit souple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Isis
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Féminin Nombre de messages : 4138
Age : 67
Localisation : Un jardin sur le Nil....
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Jeu 21 Juil - 18:15

Faj a écrit:
AdemCan a écrit:
Moi aussi je connais qlqs histoire du prince Siddharta Gautama (je suis turc mais je m'interrésse bcp aux raisonnements indien)
j'aimerais connaitre la moral de cette histoire et ce que tu en conclu Isis, parce que je ne voudrais pas fair une fausse interprétation de cette magnifique histoire...
Les mythes indiens sont plutôt riches en sens Langue Il faut avoir l'esprit souple.


Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Masculin Nombre de messages : 2745
Age : 30
Localisation : Entre le Début de quelque chose et la fin de moi même
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Ven 22 Juil - 2:30

Faj a écrit:
Les mythes indiens sont plutôt riches en sens Langue Il faut avoir l'esprit souple.
l'inde est la base de tte la culture de partt, meme les chiffres viennent d'inde... meme mes ancetres, donc tte la culture Langue Langue-moqueur Mr. Green Mr Red Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://francois-ludwig.eu
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Dim 24 Juil - 16:48

... et Rani Mukherjee, on connaît le refrain Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Kayoze
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits


Masculin Nombre de messages : 1679
Age : 53
Date d'inscription : 09/05/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Dim 24 Juil - 16:57

arreter avec votre discrimination Enervé , l'amour est presente partout dans l'univers Langue Langue Langue Langue

ps: (Regarder l'image de ma signature Yeux roulants Yeux roulants Yeux roulants)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faj
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
Âme Sentimentale qui se lie à l'Anatolie
avatar

Masculin Nombre de messages : 5412
Age : 43
Localisation : Brüksel, Canterville
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Dim 24 Juil - 17:04

100 pc OK Taz. Voilà ce qu'on trouve sur Miss Tasmanie Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.parsix.ift.fr/
Kayoze
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits
Sublime Conteur des Mille et Une Nuits


Masculin Nombre de messages : 1679
Age : 53
Date d'inscription : 09/05/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Dim 24 Juil - 18:08

Faj a écrit:
100 pc OK Taz. Voilà ce qu'on trouve sur Miss Tasmanie Mr. Green

Ta vu le choix de j'ai, je vais me regaler Mr Red Mr Red Mr Red Mr Red

Merci pour ton aide Bisous-Calins


Ps: si tu te sen seul tu m'en parle, on trouvera bien quelqu'1 pour toi Langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Masculin Nombre de messages : 2745
Age : 30
Localisation : Entre le Début de quelque chose et la fin de moi même
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Dim 24 Juil - 23:48

Faj a écrit:
... et Rani Mukherjee, on connaît le refrain Mr. Green
zut comment tu sais? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://francois-ludwig.eu
Orion
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
Récent Boss Fort du Phosphorescent Bosphore
avatar

Masculin Nombre de messages : 2745
Age : 30
Localisation : Entre le Début de quelque chose et la fin de moi même
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   Dim 24 Juil - 23:50

Kayoze a écrit:
arreter avec votre discrimination Enervé , l'amour est presente partout dans l'univers Langue Langue Langue Langue

ps: (Regarder l'image de ma signature Yeux roulants Yeux roulants Yeux roulants)
1: quel discrimination?
2: hum present partt? pk je trouve personne alors??
3:fo voir quoi dans ta signature?? le smile?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://francois-ludwig.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Purûravas et Urvaçi (conte indien)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Purûravas et Urvaçi (conte indien)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le conte chaud et doux des chaudoudous
» purée d'aubergine (et compagnie)
» purée aux épinards
» [Shop] L'indien Boutique (Fr)
» purée poupon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THÉ Et FEU :: FORUMS GENERAUX :: Culture, Arts & Histoire :: Contes & Histoires d'ailleurs-
Sauter vers: